Mario Monti s’en prend aux partis politiques italiens

le 18/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'ancien président du Conseil italien, Mario Monti, a accusé hier les partis politiques de faire des promesses «irresponsables» dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 4 mars, qui ne peuvent selon lui que conduire au «désastre». Tous les grands partis promettent d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi