L’internationalisation du renminbi, un processus en panne

le 16/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'annonce de la Bundesbank, qui va intégrer la devise chinoise dans ses réserves, ne doit pas faire illusion, compte tenu des restrictions de Pékin.

Après des débuts triomphants en 2016, le processus d’internationalisation du renminbi (RMB) a rapidement marqué une pause. En cause, les restrictions apportées par les autorités chinoises aux mouvements de capitaux, ainsi que le manque de transparence dans le système de fixation du cours. «Ce...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi