La collecte des ETF américains se concentre sur les plus gros fonds

le 09/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les flux nets sur ETF listés aux Etats-Unis ont bondi de 68% l'an dernier.

La collecte des ETF américains se concentre sur les plus gros fonds
L’encours des ETF s’élève à 3.331 milliards de dollars à fin décembre.
(Crédit Fotolia.)

Un bond de 34% en 2017. C’est l’impressionnante croissance enregistrée l'an dernier par les fonds et produits indiciels cotés (ETF et ETP) aux Etats-Unis, leur premier marché mondial. L’accélération, notable depuis deux ans, dépasse largement la moyenne annuelle de croissance des dix dernières années, qui se monte à 18,6%.

Vingt-cinq ans après la cotation le 22 janvier 1993 du premier ETF, le SPDR S&P 500, l’encours s’élève à 3.331 milliards de dollars à fin décembre, selon le pointage du cabinet de conseil ETFGI, soit 874 milliards de plus en un an. Le nombre d’ETF et d’ETP listés aux Etats-Unis a franchi en parallèle la barre des 2.000, à 2.116, mais la prime au leader se confirme.

Alors que les flux nets ont atteint 419 milliards de dollars en 2017, soit 68% de plus en un an, près d’un dollar sur deux a été capté par l’un des 20 plus gros ETF collecteurs. L’iShares Core S&P 500 a été le plus prisé, avec 30,2 milliards de flux nets, mais le pionner SPDR S&P 500 reste le plus gros fonds indiciel coté du monde, à plus de 271 milliards de dollars. Dans ce top 20 de la collecte figurent huit ETF de BlackRock (iShares) et dix de Vanguard, une performance que l’on retrouve dans les montants records captés par les deux leaders mondiaux de la gestion d’actifs.

Sur le même sujet

A lire aussi