La Roumanie songe à assouplir sa législation anti-corruption

le 28/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Parti social-démocrate, au pouvoir en Roumanie, souhaite amender la législation anti-corruption en dépénalisant certains délits, notamment ceux qui concernent des abus de pouvoir. Ce projet de loi propose notamment que les délits commis par des représentants de la puissance publique ne soient...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi