Londres et Washington accusent la Corée du Nord de la cyberattaque WannaCry

le 19/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni accusent la Corée du Nord d'être à l'origine de la cyberattaque au virus «WannaCry», un rançongiciel qui a infecté en mai dernier 300.000 ordinateurs dans 150 pays. Après l'administration Trump hier, Londres a annoncé aujourd’hui que le Centre national de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi