La justice française sévit contre le russe Souleimane Kerimov

le 07/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a exigé le versement d'une caution de 40 millions d'euros pour permettre à l'oligarque russe Souleimane Kerimov de rester en liberté mais toujours sous contrôle judiciaire dans le cadre d'une affaire de blanchiment aggravé de fraude fiscale, indiquait hier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi