La facture du Brexit soumet la livre sterling à de vives secousses

le 30/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La devise britannique a rebondi de 2% hier sur les seules rumeurs que Londres accepterait de payer environ 50 milliards d'euros à l'Europe.

Londres semble être prêt à briser ses derniers liens avec l’Europe. Le fait que le gouvernement soit en passe d’accepter de payer une facture d’environ 50 milliards d’euros pour solde de tout compte, selon des rumeurs de presse, a fait grimper la livre sterling en séance hier. La devise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi