Les fusions verticales illustrent les différences d’approches antitrust

le 24/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le sort réservé à Essilor et Luxottica aux Etats-Unis révélera si les positions antitrust sont en train de converger des deux côtés de l’Atlantique.

L’opposition de l’administration américaine à la fusion entre l’opérateur de télécoms AT&T et le groupe de médias Time Warner est-elle avant tout politique, liée à l’antipathie notoire de Donald Trump vis-à-vis de CNN, filiale de Time Warner, ou signale-t-elle un changement de paradigme des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi