Le prince héritier consolide son pouvoir en Arabie Saoudite

le 06/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une nouvelle commission anti-corruption dirigée par Mohamed ben Salman a fait arrêter des dizaines de hauts responsables politiques et économiques.

Habituée aux intrigues de palais, l’Arabie saoudite a été le théâtre ce week-end d’une purge inhabituellement publique au sein des élites du royaume. Plusieurs dizaines de haut responsables politiques et économiques, dont 11 princes de la famille royale et 4 ministres en exercice, ont été arrêtés...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi