La BCE rachètera 30 milliards par mois jusqu’en septembre 2018

le 26/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque centrale s'engage par ailleurs à réinvestir les tombées des titres acquis dans le cadre du QE.

La BCE.
(Bloomberg)

La Banque centrale européenne a annoncé jeudi dans son communiqué la prolongation de son programme d'achats d'actifs (asset purchase program, APP) jusqu'en septembre 2018 ainsi qu'un «tapering». Le montant mensuel des achats d'actifs tombera à 30 milliards d'euros à partir de janvier 2018, ce qui laisse donc attendre 270 milliards d'achats supplémentaires l'an prochain. Cette réduction à 30 milliards et cette extension sur neuf mois correspondent aux attentes de la majorité des économistes, même si une option à 40 milliards jusqu'en juin 2018 faisait aussi partie des scénarios envisagés.

Jusqu'en décembre 2017, les achats d'actifs se maintiendront à leur niveau actuel, soit 60 milliards d'euros par mois. La banque centrale se laisse la possibilité de les augmenter à nouveau ou de les poursuivre au-delà de septembre 2018 si nécessaire.

Par ailleurs, «l'Eurosystème réinvestira le principal des titres achetés dans le cadre de l'APP et arrivant à maturité, pendant une période de temps étendue après la fin de ses achats d'actifs nets», précise le communiqué de la BCE. L'institution doit préciser ce point dans un autre communiqué.

L'euro baisse

La BCE a par ailleurs laissé inchangés ses taux directeurs.

L'euro recule de -0,47% à 1,1756 dollar après ces annonces, alors qu'il était stable à plus de 1,18 dollar avant le communiqué de la banque centrale. De son côté, le rendement du Bund allemand à 10 ans se resserrait de 3 points de base, à 0,449%. Les indices actions européens s'inscrivaient dans le vert.

Sur le même sujet

A lire aussi