La poussée d’inflation au Royaume-Uni divise la BoE

le 18/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré un taux d’inflation à 3%, le gouverneur adjoint de la BoE s’est dit réticent à voter une hausse de taux à cause de la faiblesse de la hausse des salaires.

Salle de réunion de la BoE.
Salle de réunion de la BoE. Le prochain RV est fixé au 2 novembre.
(Photo BoE/Matt Clayton.)
La Banque d'Angleterre (BoE) va devoir passer à l’action. Les chiffres publiés hier ont montré que le taux d’inflation a atteint le seuil symbolique des 3% au Royaume-Uni au mois de septembre et que l’inflation sous-jacente est restée à 2,7%, toujours aussi loin de l’objectif de 2% de la BoE....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi