Le marché actions japonais défie le risque politique

le 18/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré des élections législatives dimanche dont l’issue est incertaine, l’indice Nikkei a progressé de 11% depuis le 8 septembre pour atteindre son plus haut depuis 1996.

L’alerte sonnée récemment par le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, sur la sous-estimation des risques politiques n'a pas trouvé d'écho auprès des investisseurs. L’indice japonais Nikkei 225 a ainsi rattrapé une bonne partie de son retard sur les autres grands indices américains et européens,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi