Bercy renonce à taxer davantage l’épargne salariale et les PEA

le 13/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La commission des Finances de l’Assemblée a par ailleurs amendé le projet de budget dans un sens favorable aux épargnants.

Pas de signal négatif du côté de la politique fiscale, en tous cas en ce qui concerne l'épargne. Ce mot d’ordre a eu raison de la volonté de Bercy de taxer plus fortement les PEA et l’épargne salariale, en revoyant le système de prélèvements sociaux. Le ministère des Finances avait prévu qu’au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi