La nouvelle orientation économique du Japon laisse les marchés sceptiques

le 29/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La convocation d'élections anticipées le 22 octobre au Japon s'inscrit dans un contexte récent de baisse du yen et de rebond des rendements.

En dissolvant la chambre basse du Parlement et en convoquant des élections, qui se tiendront dès le 22 octobre prochain, le premier ministre japonais Shinzo Abe s'adonne à un jeu dangereux qui a déjà coûté cher à d’autres pays. Avec un nombre de sièges qui est passé de 475 à 465, en raison de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi