La BCE pourrait prolonger son quantitative easing

le 20/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La BCE pourrait prolonger son quantitative easing
(Bloomberg)

Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) sont en désaccord sur la nécessité de fixer dès octobre la date de l'arrêt du programme d'achats d'actif, a appris Reuters de six sources au sein du Conseil des gouverneurs. L'absence de concensus accroît la probabilité de voir la BCE se réserver la possibilité de le prolonger. La vigueur de l'euro, qui freine la remontée de l'inflation vers l'objectif de la BCE, serait la principale raison de ce désaccord. Les «faucons», menés par l'Allemagne, disent que le niveau de l'euro atteste de la forte croissance économique de la zone euro ; les «colombes», au contraire, craignent qu'elle ne soit que le reflet d'un coup de mou aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne et redoutent de voir l'euro dépasser le pic de 1,20 dollar inscrit ce mois-ci. Cette division accroît la possibilité de voir la réunion de politique monétaire du 26 octobre aboutir à une solution de compromis, soit en renonçant à fixer une date d'arrêt définitif des achats, soit en repoussant la décision jusqu'en décembre, ont précisé les sources.

A lire aussi