La Banque d’Angleterre évoque une hausse des taux dans les « prochains mois »

le 14/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Banque d’Angleterre évoque une hausse des taux dans les « prochains mois »
(Crédit BoE.)

Les responsables de la Banque d'Angleterre (BoE) ont estimé jeudi qu'une première hausse des taux d'intérêt depuis plus de dix ans serait probablement nécessaire «dans les prochains mois» si l'économie continue de croître et que les pressions inflationnistes continuent de se développer. Les membres du Comité de politique monétaire (MPC) ont voté par 7 contre 2 pour un maintien du taux d'intervention à un creux de 0,25% comme prévu, mais ils ont fait savoir que leur patience à l'égard d'une inflation supérieure à l'objectif fixé par la banque centrale atteignait ses limites et que tous pensaient que les taux pourraient augmenter plus rapidement que les marchés financiers ne l'escomptaient jusque là. La BoE a ajouté que la performance de l'économie était un peu meilleure que ce qu'elle pensait le mois dernier et que l'inflation dépasserait sans doute les 3% en octobre, soit un peu plus que la prévision précédente, après 2,9% en août.

La livre s'est immédiatement raffermie après la publication du communiqué de la BoE, gagnant 0,79% à 1,3315 dollar, tandis que l'euro perd 0,79% à 0,8926 livre.

En attendant, le principal taux directeur de la BoE est maintenu à 0,25%, le point bas historique auquel il se trouve depuis août 2016. Le montant du programme d'achats d'obligations d'Etat demeure à 435 milliards de livres sterling. La BoE a aussi déclaré jeudi qu'elle maintenait à 10 milliards de livres le montant de son programme d'achats d'obligations d'entreprises.

Sur le même sujet

A lire aussi