Bruxelles veut renforcer le contrôle des investissements étrangers

le 13/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Bruxelles veut renforcer le contrôle des investissements étrangers
(©EuropeanUnionEC)

L'Allemagne, la France et l'Italie ont salué aujourd’hui la volonté de la Commission européenne de renforcer le contrôle des investissements étrangers dans les secteurs jugés stratégiques, y voyant « une étape majeure pour assurer une concurrence loyale et équitable en Europe ». Dans son discours annuel sur l'état de l'Union, le président de la CE, Jean-Claude Juncker, a proposé la mise en place d'un nouveau cadre pour l'examen de ces investissements, en faisant valoir que « l'Europe doit toujours défendre ses intérêts stratégiques ».

Le projet de règlement définissant ce nouvel outil de défense commerciale a été présenté ce mercredi à Bruxelles. Le texte prévoit de créer une obligation d'information mutuelle entre les Etats sur les projets de rachats d'entreprise par des capitaux étrangers lorsqu'ils suscitent des inquiétudes en rapport avec la sécurité ou l'ordre public. La Commission aurait son mot à dire concernant les actifs européens stratégiques ayant bénéficié de fonds européens d'un niveau significatif sans être pour autant dotée d'un droit de veto sur l'opération, précise journal Le Monde.

Dans un communiqué commun, les ministres de l'Economie français, allemand et italien, trois pays qui sont passés à l'offensive sur le sujet cette année pour amener l'UE à renforcer sa réglementation, ont déclaré que cette proposition constituait « une étape majeure pour assurer une concurrence loyale et équitable en Europe et une meilleure protection lors d'opérations d'acquisitions ».

A lire aussi