Le retour de l’aversion au risque tire les spreads à la hausse en zone euro

le 06/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La détente récente du rendement du Bund intervient alors que les rachats de titres allemands par la BCE sont au plus bas.

Le retour de la sélectivité des investisseurs provoquée par la remontée des tensions géopolitiques a entrainé un léger écartement des spreads en zone euro. Les emprunts d’Etat des pays cœur de la zone ont été les principaux bénéficiaires de ce mouvement, avec une détente de 12 pb du rendement du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi