L’accès de faiblesse enregistré par la livre sterling s’accélère

le 31/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si la devise est l’une des seules à reculer devant un dollar lui-même en baisse, c’est face à l’euro que sa dépréciation est la plus forte cet été.

La livre sterling a particulièrement souffert au cours de la période estivale. La devise britannique a été la seule avec le dollar néo-zélandais à reculer – de 1,5% depuis mi-juillet et de 3% depuis août – face à un dollar lui-même à la dérive, en baisse moyenne de 3% contre les autres devises du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi