L’industrie veut décaler l’obligation de trading des dérivés

le 14/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les modifications apportées par le régulateur à la définition des dérivés sujets à l’obligation ont toutefois été généralement saluées par l’industrie.

L’industrie financière européenne ne désespère pas d’obtenir un délai à l’obligation de courtage (trading obligation – TO) de certains dérivés de taux d’intérêt sur des plates-formes régulées. Malgré le refus clairement exprimé par l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) aux demandes...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi