La collecte demeure dynamique en Europe sur le segment des ETF

le 11/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

8,7 milliards d’euros ont été collectés sur le mois de juillet, avec à la clé des encours en hausse de 13% depuis le début de l’année, à 583 milliards.

La collecte demeure dynamique en Europe sur le segment des ETF
(Crédit Fotolia.)

La croissance du compartiment européen des Exchange Traded Funds (ETF) ne ralentit pas en cadence. Selon le baromètre mensuel des flux établi par Lyxor, l’encours total a grimpé depuis le début de l’année de 13%, pour atteindre 583 milliards d'euros à la fin juillet. Si la performance des marchés a contribué à hauteur de deux points de pourcentage à cette hausse, la collecte nette a constitué l’essentiel de la progression avec 61,1 milliards d’euros de flux entrants.

Sur le seul mois de juillet, la collecte nette a atteint 8,7 milliards d’euros après avoir dépassé le seuil de 9 milliards sur quatre des cinq premiers mois de l’année. La collecte n’a cependant pas été uniforme. «Les actifs des ETF obligataires et des marchés émergents ont nettement diminué, les investisseurs prenant conscience de la position potentiellement ‘hawkish’ de la Fed et de la BCE», explique Lyxor. Totalisant 2,3 milliards d’euros en juillet, contre plus de 4 milliards en juin, les flux sur les ETF obligataires ont ainsi enregistré leur deuxième plus faible collecte de l’année.

Dans un contexte de marchés actions plus porteurs, les ETF d’actions européennes ont en revanche signé leur deuxième meilleur mois depuis le début de l’année, avec 3,4 milliards d’euros de flux de capitaux. Le mouvement a notamment été très marqué sur les valeurs financières européennes, qui ont en effet bénéficié d'une actualité rassurante avec le rachat de Banco Popular par Santander début juin ou encore du succès de la restructuration d’UniCredit. Sur l’ensemble du compartiment actions, la collecte a par ailleurs accéléré de 4 à 5,5 milliards d’euros entre juin et juillet. «Les flux de capitaux vers les ETF actions américaines ont continué de progresser (…) grâce à l’affaiblissement du dollar et à une excellente saison de résultats», relève également Lyxor.

En plein essor face à une gestion active en délicatesse, le compartiment des ETF attise les convoitises. Encore peu implanté sur le segment comparativement à sa taille, Amundi a ainsi engrangé des flux entrants de 7,7 milliards d’euros sur le semestre pour porter ses encours à 35 milliards, devenant ainsi le troisième collecteur du secteur en Europe. Lyxor a de son côté consolidé ses positions avec une collecte de 8,9 milliards d’euros, consolidant son rang de deuxième fournisseur de fonds indiciels en Europe derrière iShares, la marque grand public de l’américain BlackRock.

Sur le même sujet

A lire aussi