Un nouveau rapprochement se prépare dans le secteur des ETF

le 04/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après Source, Invesco pourrait reprendre notamment l’activité ETF de Guggenheim Partners, consolidant sa place de quatrième gestionnaire mondial d'ETF.

Un nouveau rapprochement se prépare dans le secteur des ETF
Le record de collecte dans les ETF de 2016 devrait être largement battu cette année.
(Crédit Fotolia.)

Dans un contexte de collecte florissante, et de lutte à couteaux tirés entre les leaders mondiaux de la gestion d’actifs Blackrock et Vanguard, entre autres sur cette activité, le secteur des ETF (exchange traded funds) s'oriente vers plus de consolidation. Selon plusieurs sources, citées par le Financial Times et Barron’s, Invesco, quatrième gestionnaire d’ETF dans le monde avec 125 milliards de dollars (105 milliards d’euros) d’actif sous gestion, sous la marque PowerShares, serait entré en négociations pour le rachat de l’activité ETF de Guggenheim Partners. Les actifs de ce dernier sont estimés à plus de 37 milliards de dollars (31 milliards d’euros). Des fonds communs seraient également vendus par Guggenheim à Invesco, l'ensemble des sommes transférées atteignant 66 milliards de dollars (55 milliards d'euros). Le prix d'achat avoisinerait les 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros). PowerShares commercialise aujourd’hui 140 ETF, contre 68 pour Guggenheim. Les produits seraient complémentaires.

Déjà, en avril, Invesco avait annoncé le rachat de Source, gestionnaire londonien d’ETF, aux actifs estimés à 25 milliards de dollars (21 milliards d’euros), ce qui en fait l'un des principaux gestionnaires européens avec Amundi. Avec ces acquisitions, la société d’Atlanta augmenterait donc sa part de marché dans le secteur, gérant près de 5% du total des sommes placées dans les ETF, mais resterait loin derrière les géants, tels que Blackrock (38% de part de marché en 2016), Vanguard (19%) et State Street (15%).

Quoi qu'il en soit, le fonds d’Atlanta pourrait donner le signal de la consolidation, pour une activité en forte croissance, dans un contexte de réglementation complexe, avec l’introduction en Europe de Mifid 2. Selon le cabinet de consultants londonien ETFGI, 335 milliards de dollars (281 milliards d’euros) ont été investis dans les ETF depuis le début de l’année 2017 à travers le monde, Blackrock (avec iShares) s’étant arrogé 41% du marché. Le record de collecte de 2016 (390 milliards de dollars, soit 329 milliards d’euros) sera donc, selon toute probabilité, largement battu. En Europe, 57 milliards d’euros ont été collectés au premier semestre, soit plus que sur l’ensemble de 2016 (48 milliards), selon Morningstar. Au cours du seul deuxième trimestre, 48 nouveaux trackers ont été lancés en Europe.

Sur le même sujet

A lire aussi