Nicolas Hulot veut accélérer la hausse de la taxe carbone

le 06/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Nicolas Hulot veut accélérer la hausse de la taxe carbone
(European Union)

Nicolas Hulot, qui présentait ce jeudi le plan climat pour la France, veut accélérer la montée en puissance de la taxe carbone, afin de parvenir à la neutralité carbone en 2050, un objectif plus ambitieux que celui fixé par Ségolène Royal. Le prix du carbone, qui représente aujourd'hui en France 30,5 euros la tonne (à travers différentes taxes) grimperait sensiblement au delà des 100 euros la tonne en 2030, niveau prévu par la précédente loi de transition énergétique. Le chiffre n'est pas arrêté, étant en négociation entre Nicolas Hulot et le reste du gouvernement. Il sera arbitré cet été, figurant dans le projet de loi de Finances pour 2018 présenté en septembre en conseil des ministres, a affirmé le ministre.

 Si aucun chiffre n'est officialisé à ce stade, les proches du ministre de l'Ecologie insistent sur cette taxe. Pour parvenir à la neutralité carbone - toutes les émissions compensées par l'absorption du CO2 au moyen de puits carbone -, «il faudra accélérer la réduction des émissions» de gaz à effet de serre. «Les études montrent qu'un prix de 100 euros par tonne d'ici 2030 est insuffisant pour placer le monde sur la trajectoire des 2 degrés» souligne le dossier remis à la presse. La hausse de la taxation du carbone est considérée par Nicolas Hulot comme  l'un principaux des moyens envisagés pour atteindre l'objectif de la neutralité carbone, permettant de limiter la hausse de la température moyenne sous les 2 degrés.

Sur le même sujet

A lire aussi