La Caisse des dépôts marie ses gestions d’actifs

le 04/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

CDC, la Caisse des Dépôts
(Crédit Fotolia.)

Depuis le 1er juillet, les équipes de gestion financière de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dédiées aux fonds d’épargne (85 milliards d’euros) et à la section générale (61 milliard) ne forment plus qu’un. L’institution de la rue de Lille a décidé de marier ces expertises au sein d’un nouveau « département des placements financiers », dirigé par Eric Flamarion et supervisé par Olivier Mareuse, directeur des fonds d’épargne, et Virginie Chapron du Jeu, directrice financière du groupe.

Avec ses 146 milliards d’euros d’encours à fin avril, ce nouveau pôle fort d’une centaine de personnes se classe au quatrième rang des investisseurs institutionnels en France. Il présente une forte composante actions (35 milliards, près de 24%). Son périmètre exclut les participations stratégiques du groupe. Ces actifs ont la particularité d’être gérés à plus de 95% en direct, la CDC n’utilisant des gérants externes que pour les actifs non cotés et la poche immobilière des fonds d’épargne.

« Cette réforme nous donne plus de visibilité, nous permet de massifier nos interventions sur le marché », a souligné mardi Virginie Chapron du Jeu lors d’une conférence de presse. La mutualisation des équipes dégagera du temps pour « aller sur des classes d’actifs nouvelles », précise Olivier Mareuse, ou approfondir des développements récents, comme le crédit high yield.

Sur le même sujet

A lire aussi