Adia profite de l’attrait du marché immobilier francilien

le 19/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds souverain d’Abou Dhabi a confié à Cushman & Wakefield la vente d’un portefeuille situé à Paris et valorisé plus de 1,5 milliard d’euros.

Le risque politique levé, les opérations peuvent reprendre de plus belle en France. Sur le marché immobilier, le fonds souverain d’Abou Dhabi, l’Abu Dhabi Investment Authority (Adia), compte bien en profiter. Il a mandaté Cushman & Wakefield pour la vente d’un portefeuille constitué de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi