Les régulateurs peinent à lever tout le voile sur la finance parallèle

le 11/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le FSB estime que le shadow banking a crû de 3,2% entre 2014 et 2015 mais manque de données pour coller à la réalité.

Le Conseil de stabilité financière (FSB) a encore du chemin devant lui pour faire la lumière sur le monde de la finance parallèle (shadow banking). Dans un rapport publié hier, le groupe de régulateurs reconnaît qu’il manque toujours de données pour cerner au mieux les contours de ce secteur qui...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi