Amundi et la Banque mondiale lancent un fonds émergent de «green bonds»

le 21/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Amundi et la Banque mondiale lancent un fonds émergent de «green bonds»
(© Fotolia)

L’International Finance Corporation (IFC), organe de la Banque mondiale, et le premier gestionnaire d'actifs européen Amundi ont annoncé aujourd'hui la création du « plus grand fonds d’obligations vertes dédié aux marches émergents », doté de 2 milliards de dollars.

Il sera entièrement investi, d’ici à sept ans, dans des obligations vertes (green bonds) émises par les banques dans les pays en voie de développement. Plus de 100 milliards de dollars d’obligations vertes ont été émises en 2016, mais « peu de banques dans les pays en développement ont émis de tels emprunts », expliquent Amundi et IFC dans un communiqué.

IFC, qui a créé le véhicule, apportera jusqu'à 325 millions de dollars et Amundi lèvera le reste des 2 milliards de dollars auprès d’investisseurs institutionnels. Le gestionnaire « apportera son expertise dans la gestion des dettes émergentes », tandis qu’IFC fournira une garantie de première perte, afin, de « réduire les risques et à accroître la mobilisation du secteur privé tout en veillant à ce que le fonds puisse opérer sur des marchés plus difficiles, y compris les pays les plus pauvres et les zones touchées par les conflits ». Objectif : « créer un marché où il n'y en a pas », explique Philippe Le Houérou, PDG d'IFC.

Jusqu'à présent, la Banque mondiale a émis 8,5 milliards de dollars en obligations vertes dans 18 devises. L’IFC a émis 5,8 milliards de dollars en 12 devises.

Sur le même sujet

A lire aussi