Donald Trump lève une partie de l’hypothèque sur le yuan

le 18/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président américain a écarté l'idée de désigner la Chine comme manipulateur de change. La devise chinoise reste sous la menace d’une taxe douanière des Etats-Unis.

Donald Trump a levé une partie des pressions politiques sur le yuan. Vendredi, le Trésor américain n'a pas considéré que la Chine manipulait sa devise, maintenant toutefois le pays dans sa liste de pays surveillés. Le président américain en avait déjà écarté la possibilité dans un entretien...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi