Le ralentissement des achats de la BCE préserve le marché du crédit

le 11/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les achats de dette corporate sont remontés à 2,4 milliards d'euros la semaine dernière.

Vue aérienne de la BCE à Francfort.
La Banque centrale européenne à Francfort.
(Crédit ECB.)
La première semaine de ralentissement des rachats de titres par la BCE à un rythme mensuel total de 60 milliards d’euros n’a pas affecté le programme CSPP d’obligations corporates. La banque centrale a ainsi augmenté le volume de ses rachats de dette d’entreprises libellée en monnaie unique à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi