Les fonds actions américaines subissent les doutes sur le «Trump trade»

le 07/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les fonds actions américaines subissent les doutes sur le «Trump trade»
(Bloomberg)

Les fonds investis en actions américaines ont enregistré leurs rachats nets les plus élevés en plus d'un an et demi sur la semaine courant jusqu'au 5 avril, montre l'étude hebdomadaire publiée aujourd'hui  par BoA Merrill Lynch Global Research. Les retraits ont atteint 14,5 milliards de dollars, soit le montant le plus élevé en 82 semaines, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR Global. Ils souffrent des doutes des investisseurs sur l'application concrète des réformes promises par Donald Trump lors de sa campagne présidentielle.

En revanche, les fonds dédiés aux actions européennes ont bénéficié de souscriptions nettes pour la deuxième semaine consécutive, à hauteur de 900 millions de dollars. Ceux spécialisés dans les actions japonaises ont connu des entrées nettes pour la treizième semaine consécutive, pour un montant de 300 millions de dollars. Les produits investis en actions émergentes ont engrangé 2,4 milliards de dollars, bénéficiant d'une troisième semaine consécutive d'entrées nettes.

Les fonds obligataires, dont la collecte a été positive au cours de 14 des 15 dernières semaines, ont encore enregistré des souscriptions nettes à hauteur de 12,4 milliards de dollars, le montant le plus élevé en huit semaines. Les véhicules investis en obligations indexées sur l'inflation, qui avaient bénéficié de la remontée des anticipations de hausse des prix, ont toutefois subi des rachats nets pour la première fois en 17 semaines, à hauteur de 300 millions de dollars.

Enfin, les fonds investis en métaux précieux ont enregistré une décollecte, comme au cours de trois des cinq dernières semaines, à hauteur de 200 millions de dollars.

Sur le même sujet

A lire aussi