IM Square s’apprête à lever 200 millions d’euros

le 04/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme a déjà récolté 92 millions d’euros auprès d’Amundi, Eurazeo et Groupe Dassault/La Maison pour investir dans des gérants d'actifs.

L’augmentation des ressources d’IM Square se précise. A l’occasion de la présentation de son bilan 2016, la plate-forme de gestion d’actifs a indiqué qu’elle comptait lever 200 millions d’euros supplémentaires d’ici le deuxième trimestre 2017. IM Square a déjà levé 92 millions d’euros en deux temps auprès d’Amundi, d’Eurazeo et de Groupe Dassault/La Maison, ce qui lui a permis d’investir dans Polen Capital, Dolan Mc Eniry et Montmartre AM.

«Nous souhaitons lever cette somme à 50/50 auprès de nos investisseurs historiques et d’un ou deux investisseurs nord-américains», explique Philippe Couvrecelle, le président d’IM Square. «Nous ambitionnons d’ici 2019 de porter les levées à 400 millions d’euros en intégrant à notre démarche industrielle des acteurs avec lesquels nous pourrions mettre en place des synergies, par exemple des assureurs et des fonds de pension ou des gérants étrangers peu présents en Europe», ajoute-t-il.

A son actif, le modèle d’IM Square a déjà porté ses fruits l’an dernier. Sur une mise de départ d’environ 75 millions d’euros, la société souligne ainsi que la revalorisation de ses participations et ses accords de partage de revenus ont généré un retour net de 21,8%.

Philippe Couvrecelle entend à terme développer son modèle multiboutique autour de 5 à 7 sociétés de gestion, dont environ 60% de gérants américains. Renommée IM Global Partner Europe, l’ex-Montmartre AM doit en être la plate-forme de distribution. La structure a reçu hier le renfort de Julien Froger en tant que directeur commercial et l’arrivée d’un directeur des risques sera annoncée la semaine prochaine.

«Nous allons créer d’ici le troisième trimestre un fonds d’obligations high yield américaines dont la gestion sera déléguée à Dolan Mc Eniry. Sous contrainte d’un contrôle des risques accru, les dispositions sur la délégation de l’initiative Frog nous permettent de domicilier en France ce véhicule et les prochains que nous créerons», explique Philippe Couvrecelle. Un fonds Ucits actions américaines de Polen domicilié en Irlande devrait aussi être enregistré avant la fin juin pour viser la clientèle privée.

IM Square vise une collecte de 500 millions à 1 milliard d’euros sur les trois prochaines années en Europe. La priorité donnée au développement de ce côté-ci de l’Atlantique a en revanche conduit à un décalage de six mois dans le projet de création d’une plate-forme de distribution américaine similaire à IM Global Partner Europe. Les contacts pris avec des équipes commerciales devraient aboutir début 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi