Les banques centrales sont sous pression de la nouvelle administration américaine

le 17/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le maintien des politiques ultra-accommodantes de la BNS et de la BoJ expose la Suisse et le Japon aux critiques lors du G20 aujourd’hui et demain.

Les banques centrales sont sous pression de la nouvelle administration américaine
La réunion du G20 Finance se tient les 17 et 18 mars 2017 à Baden-Baden en Allemagne.
(Photo DR.)
Les politiques monétaires ultra-accommodantes n'ont plus le vent en poupe. La Banque nationale suisse a pourtant maintenu hier son taux Libor 3 mois entre -0,25% à -1,25%, du fait de prévisions d’inflation de 0,4% en 2018 et 1,1% en 2019 toujours très éloignées de son objectif de 2% et des ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi