La Banque de France s’accommode du gonflement de son bilan

le 14/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A la différence de la Bundesbank, l'institution n'a pas jugé utile de doter comme en 2015 son fonds pour risques généraux dans la perspective d'une remontée des taux.

Banque de France (BdF) à Paris
Le bilan de la Banque de france s’est accru de plus de 20% l’an dernier.
(Photo DR.)
Entre la Banque de France et la Bundesbank, le contraste est frappant. Fin février, la banque centrale allemande avait annoncé la dotation de 1,8 milliard d’euros de provisions, afin de faire face au risque de perte de valeur des portefeuilles obligataires qu’elle constitue dans le cadre du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi