HSBC personnifie les maux de la banque privée

le 22/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a déprécié de 3,2 milliards de dollars en 2016 les survaleurs liées à cette activité en Europe, en plein recentrage.

Sanctionnée lourdement hier en Bourse pour la baisse inattendue de son chiffre d’affaires, HSBC a aussi avoué ses difficultés dans un autre domaine : la gestion de fortune. Au quatrième trimestre, le géant britannique a décidé de déprécier l’intégralité des écarts d’acquisition résiduels qu’il...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi