Les créanciers de la Grèce annoncent la fin de l’austérité

le 21/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Réunion de l’Eurogroupe à Bruxelles le 20 février 2017.
(Photo EU/European Council.)

Les créanciers renverront leurs experts dans les prochains jours à Athènes pour esquisser les contours d’un «paquet» de réformes en vue de conclure la deuxième revue du programme en cours. Cette décision  a été prise à l’issue d’une brève réunion de l’Eurogroupe hier à Bruxelles. Les ministres de la zone euro ont fait un pas vers le Fonds monétaire international en actant un «glissement du ‘policy mix’ de l’austérité vers des réformes profondes». Selon Michel Sapin, la mission devrait permettre aux ministres de s’entendre «dans les semaines à venir» sur l’horizon auquel la Grèce est censée dégager 3,5% d’excédent primaire. Les réformes devraient être «fiscalement neutres», les excédents réalisés avant 2018 visant à dégager des marges de manœuvre budgétaires utilisables ensuite. «La Grèce est sortie de la spirale de l’austérité», a expliqué le ministre français, mettant en avant l’excédent primaire proche de 2% que pourrait dégager la Grèce en 2016 (contre 0,5% prévu). Un ajustement de la trajectoire budgétaire grecque ouvrirait la voie au retour du FMI dans le programme. 

Sur le même sujet

A lire aussi