La rechute de son économie complique les discussions sur la Grèce

le 15/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La contraction surprise du PIB grec au 4e trimestre dément les prévisions optimistes des Européens. Le temps presse pour débloquer de nouveaux fonds à Athènes.

Rencontre entre Alexis Tsipras, Premier ministre grec, et Pierre Moscovici commissaire européen aux Affaires économiques et financières, le 28 novembre 2016 à Athènes.
Rencontre entre Alexis Tsipras, Premier ministre grec, et Pierre Moscovici commissaire européen, le 28 novembre 2016 à Athènes.
(Photo European Union EC.)
C’est une mauvaise surprise qui risque de pimenter un peu plus les discussions entre ministres des Finances de la zone euro le 20 février prochain. L’économie grecque s’est contractée de manière inattendue au quatrième trimestre 2016, avec un recul de 0,4% du produit intérieur brut selon Eurostat...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi