Le yen résiste à la pression de la nouvelle administration américaine

le 10/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Accusé d’affaiblir le yen, le Premier ministre japonais va demander à Donald Trump, lors de leur entrevue d'aujourd'hui, de réserver ses discours pour les G7 et G20.

Shinzo Abe marche sur des oeufs avec Donald Trump. Dans le cadre de sa venue aujourd'hui à Washington, le premier ministre japonais compte demander au nouveau président américain de réserver ses déclarations sur le marché des changes aux forums des G7 et G20, au lieu de critiquer les pays...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi