Les incertitudes politiques françaises creusent le spread entre l’OAT et le Bund

le 07/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les incertitudes politiques françaises creusent le spread entre l’OAT et le Bund
(Fotolia)

L'écart entre l'OAT français à 10 ans et le Bund a atteint hier un plus haut depuis près de quatre ans, sur fond d'inquiétudes liées à l'élection présidentielle. Dans le même temps, les obligations allemandes à 10 ans ont parallèlement joué à plein leur rôle de valeur refuge face à la politique de Donald Trump et au calendrier des resserrements monétaires américains. Concernant la dette française, le marché réagit au programme de Marine Le Pen, dévoilé ce week-end à Lyon, qui propose de renégocier les traités européens puis d'organiser un référendum sur l'appartenance à l'Union européenne. Elle prône également le retour à une monnaie nationale. Les mésaventures de François Fillon portent également le risque de provoquer un second tour Hamon-Le Pen, souligne Deutsche Bank.

A lire aussi