La Cour constitutionnelle retouche la loi électorale italienne 

le 25/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Cour constitutionnelle italienne a jugé partiellement invalide la loi électorale actuelle, dite «Italicum», mais a laissé en place une bonne partie du mode de scrutin, dans son arrêt rendu aujourd’hui, qui pourrait ouvrir la voie à des législatives anticipées cette année. La Cour a rejeté l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi