L’entame des négociations sur le Brexit ravive les tensions sur les marchés

le 17/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pénalisée par les craintes d’un Brexit dur, la livre sterling a chuté de 2,4% face à un dollar pourtant lui aussi en léger recul depuis ses plus hauts.

L’entrée imminente dans la phase active de négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE) sur le Brexit remet la pression sur la livre sterling. Les rumeurs croissantes d’un durcissement du discours de Theresa May lors d’une allocution programmée aujourd’hui a fait chuter la devise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi