La livre poursuit sa baisse dans la crainte d'un «Brexit dur»

le 16/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La livre a reculé lundi à son plus bas niveau depuis 32 ans, hormis l'épisode du « flash crash » d'octobre, dans la crainte de voir la Première ministre britannique Theresa May opter mardi pour un divorce sans compromission avec l'Union européenne. La devise britannique a reculé jusqu'à 1,1983...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi