Laffitte Capital Management reçoit le soutien d’Emergence

le 16/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le compartiment de performance absolue de la Sicav de Place apporte 20 millions d’euros au fonds Laffitte Dynamic Strategies lancé fin 2016 par le gérant.

Laffitte Capital Management reçoit le soutien d’Emergence
Emergence est un fonds d’incubation des jeunes sociétés de gestion françaises.

La Sicav de Place Emergence poursuit son travail de mise en valeur de la gestion française. Son compartiment dédié à la performance absolue, lancé en 2012 avec le soutien de grands institutionnels, annonce aujourd'hui l’apport de 20 millions d’euros à Laffitte Capital Management. Cette manne, qui sera investie par le gérant et générera un partage additionnel de revenus, viendra gonfler à 35 millions d’euros l’encours de son nouveau fonds discrétionnaire Laffitte Dynamic Strategies, lancé fin 2016.

«Historiquement, nous avons commencé par gérer en 2007 une stratégie d’arbitrage de fusions-acquisitions en Europe et aux Etats-Unis», explique à L'Agefi David Lenfant, le directeur général de Laffitte. «Nos investisseurs nous ont par la suite manifesté leur intérêt pour des fonds multi-stratégies, avec à la clé le lancement d’un véhicule en 2012, poursuit-t-il. Notre dernier fonds s’inscrit dans cette demande et regroupe l’ensemble des stratégies des deux premiers véhicules.»

Outre l’arbitrage M&A, Laffitte Dynamic Strategies intègre donc de l’arbitrage sur dividendes, d’indices et d’opérations sur titres. Né à l’origine d’une simulation couplant les positions des deux premiers fonds sur quatre ans, le véhicule ambitionne de proposer un rendement de l’ordre de 610 points de base au-dessus de l’Eonia, pour une volatilité de 5-6%. Laffitte, qui compte 60% de clients étrangers, veut ainsi séduire davantage la clientèle anglo-saxonne.

Totalisant désormais 370 millions d’euros d’encours, Laffitte correspond à la nouvelle philosophie du compartiment de performance absolue d’Emergence, prolongé en juillet pour trois ans. «Nous avons modifié le mandat pour passer d’une logique d’incubation à une logique d’accélération. Notre choix s’est porté sur Laffitte car ses stratégies sont très porteuses dans le contexte actuel de taux bas», témoigne Philippe Paquet, managing partner chez NewAlpha, le gérant délégataire de la Sicav.

Si le compartiment de performance absolue a été réduit de 150 à 100 millions d’euros, le compartiment actions de 200 millions du lancé en 2014 pourrait être augmenté. «Emergence est devenu un vrai label pour mettre en valeur la gestion basée à Paris dans un contexte de concurrence internationale accrue, mais aussi d’opportunités avec le Brexit», souligne le président d’Emergence, Alain Leclair. Ce dernier espère à terme porter «les capitaux à disposition des gérants entrepreneuriaux à 1 milliard d’euros avec la solidarité de la place».

Sur le même sujet

A lire aussi