L’effet Trump rebat les cartes des allocations d’actifs

le 03/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le QE a dirigé les flux en 2016, année marquée par 100 milliards de dollars de décollecte sur les fonds actions ouverts domiciliés en Europe.

Les actions auront été les grandes perdantes de 2016 en termes de collecte, au bénéfice des matières premières, de la dette émergente et du fixed income. Les fonds actions ouverts domiciliés en Europe ont connu des retraits nets de près de 100 milliards de dollars sur l’année écoulée, selon le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi