La BCE prêtera plus facilement ses titres

le 08/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Vue aérienne de la BCE à Francfort.
La Banque centrale européenne.
(Crédit ECB.)

En marge de ses annonces sur la prolongation et la réduction de son programme d'achat d'actifs, la Banque centrale européenne a publié jeudi un assouplissement des règles de ses prêts d'obligations. «Le Conseil des gouverneurs a décidé que les banques centrales de l'Eurosystème auraient la possibilité d'accepter aussi du numéraire en guise de collatéral de leurs prêts de titres dans le cadre du PSPP (public sector purchase programme, programme d'achat d'actifs publics) sans avoir à le réinvestir de manière neutre», a indiqué la BCE.

La mesure vise à soutenir le marché des opérations de pension livrée (repo), indispensable au bon fonctionnement des marchés financiers, et menacé d'asphyxie en raison du PSPP. Avec ses 80 milliards d'euros de rachats d'actifs par mois, dont une bonne part en titres d'Etat allemands, la BCE prive le marché du repo de son carburant nécessaire. Benoît Coeuré, membre de son directoire, avait évoqué récemment des mesures à l'étude afin que les banques centrales nationales, à la manoeuvre, puissent prêter de manière plus souple les titres d'Etat qu'elles rachètent.

Cet assouplissement est d'autant plus nécessaire que la BCE a annoncé plus tôt dans la journée une baisse de la maturité des titres éligibles à ses rachats. Celle-ci passe de 2 ans à 1 an. Une annonce qui a entraîné une forte baisse des rendements à 2 ans dans la journée. Le 2 ans allemand baissait de 7 points de base à -0,77%.

Sur le même sujet

A lire aussi