Les marchés absorbent dans le calme l’échec du référendum italien

le 06/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré une légère hausse hier, le spread italien contre le Bund allemand reste inférieur à ses plus hauts d'il y a une semaine.

Au regard de la réaction d'hier, les marchés avaient bien anticipé l’issue négative du référendum sur le projet de réforme de la Constitution italienne. De même, la victoire de l'écologiste Alexander Van der Bellen en Autriche, qui a permis d’éviter l'élection d'un premier président d'extrême...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi