Le marché du crédit n’ajoute pas de pression sur les banques italiennes

le 06/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après s'être fortement écartés en début de séance, les spreads bancaires italiens se sont repris pour terminer sur des niveaux stables.

Les inquiétudes croissantes concernant l’ampleur des besoins de recapitalisation du secteur bancaire italien nécessaire à son assainissement risquent de peser sur le marché du crédit. Si le «non» au référendum et la démission dans la foulée du président du Conseil italien Matteo Renzi étaient...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi