Yves Choueifaty remporte le premier prix «AM Leader» de L’Agefi

le 02/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fondateur de Tobam est élu parmi six nominés comme la personnalité française la plus marquante du secteur de la gestion d'actifs.

Yves Choueifaty remporte le premier prix «AM Leader» de L’Agefi
Yves Choueifaty, fondateur et président de Tobam
(DR)

Yves Choueifaty est le manager français de l’année dans l’asset management. Le fondateur et président de Tobam a reçu jeudi soir à Paris le prix «AM Leader» que L’Agefi décernait pour la première fois, en clôture de ses Grands Prix de la Gestion d’Actifs. L’objectif: mettre à l’honneur une personnalité française du secteur, en milieu de carrière, qui peut se prévaloir de beaux succès et qui a le potentiel pour marquer davantage encore de son empreinte le métier de la gestion d’actifs dans les années à venir.

Pour désigner le lauréat, une présélection de six nominés a été effectuée par les journalistes de L’Agefi. Ces six noms ont ensuite été soumis au vote des 400 principaux dirigeants de sociétés de gestion opérant en France, d’une part, et des 100 premiers investisseurs institutionnels.

En couronnant Yves Choueifaty, les votants ont récompensé un parcours entrepreneurial singulier dans le paysage de la gestion. C’est en 2005 que l’ancien directeur général de Crédit Lyonnais AM a créé Tobam, en mettant en place une gestion quantitative dite anti-benchmark pour maximiser la diversification des investissements. La société a grandi au sein de Lehman Brothers avant de prendre son indépendance en 2008. Elle revendiquait plus de 9 milliards de dollars d’actifs gérés à fin septembre et emploie 42 collaborateurs à Paris et New York. Elle vient de nouer deux accords outre-Atlantique. Un essor qui a conduit mi-novembre Amundi à doubler sa part au capital de Tobam, à 20%. La filiale du Crédit Agricole était entrée en 2012 au tour de table, à une époque où Tobam gérait 2,2 milliards.

Les autres nominés étaient Anne-Sophie d’Andlau, cofondatrice et directrice générale de CIAM, le fonds activiste français; Valérie Baudson, qui a pris les rênes de CPR AM au printemps après avoir présidé au lancement puis à l’essor d’Amundi ETF; Eric Bertrand qui a, lui, quitté CPR AM pour prendre début 2016 la direction des gestions taux et diversifiés chez OFI AM; Isabelle Bourcier, spécialiste des ETF passée par Lyxor puis Ossiam et dont la mission depuis juin est de développer l’activité de produits indiciels de Theam; et enfin Mathieu Chabran, le directeur général de Tikehau IM, l’une des autres success stories entrepreneuriales de ces dix dernières années en France.

Sur le même sujet

A lire aussi