La présidentielle en Autriche inquiète moins que le sort de l’Italie

le 02/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le spread autrichien a moins progressé que celui de l'Italie, malgré des sondages donnant le candidat d'extrême droite vainqueur.

Le bal des rendez-vous électoraux à risque en Europe s’ouvre dimanche. Outre le référendum sur le projet de réforme de la Constitution italienne, la journée sera marquée par l’élection présidentielle en Autriche. Sorti vainqueur de l'élection présidentielle de mai dernier mais dont le résultat a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi