La Chine freine les M&A à l’étranger pour limiter les fuites de capitaux

le 30/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les flux sortants pourraient atteindre près de 1.000 milliards de dollars cette année, une majorité étant libellée en devises étrangères.

La Chine semble reprendre ses vieilles habitudes. L'autorité de régulation du marché des changes, la Safe, va freiner les investissements sortants d’un montant supérieur à 10 milliards de dollars ainsi que les opérations de fusions-acquisitions de plus de un milliard dans un domaine d'activité...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi