Athènes souhaite abaisser l'objectif d'excédent primaire

le 29/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le ministre des Finances grec a estimé hier qu'un abaissement à 2,5% du PIB de l'objectif d'excédent primaire au-delà de 2018, alors qu'il est actuellement de 3,5%, permettrait au gouvernement d'alléger la fiscalité afin de stimuler la compétitivité. Euclide Tsakalotos, qui dirige les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi